Méthode de recherche de la Neuropsychanalyse

Extrait de “Dictionnaire de neuropsychanalyse" de Serafino Malaguarnera, 12 octobre 2016, pp. 315-321.

La neuropsychanalyse utilise plusieurs méthodes de recherches et elles sont souvent ciblées en fonction des thèmes d’étude. Selon Mark Solms, la méthode qui est la plus fiable pour les recherches neuropsychanalytiques est la méthode anatomo-clinique et elle est la mieux indiquée pour définir des schémas d’associations entre des régions du cerveau et des fonctions mentales (Solms et Turnbull, 2002). L’observation des patients qui prennent des psychotropes permet de repérer des corrélations entre des variables neurochimiques et des variables psychanalytiques. Les techniques d’imagerie (visualisation sur des images de TEP ou d’IRMf) sont utilisées pour enquêter certaines notions psychanalytiques ou problématiques psychiques. Selon Mark Solms et Oliver Turnbull (2002), les techniques d’imagerie sont indiqués après avoir précisé certaines corrélations entre fonctionnement cérébral et fonctionnement psychique sur la base de données recueillies par la méthode anatomo-clinique. Les techniques traditionnelles de laboratoire sont également utilisées pour l’étude de certaines notions et certains processus psychanalytiques.
________________
1. Voir : Psychoanalysis Neuroscience Study Group 

Bibliographie :                                                                                                                                                    
Solms M., Turnbull O. (2002), Le cerveau et le monde interne, PUF, 2015.

Compléments :                                                                                                                                                  
Méthode anatomo-clinique, Méthode d’observation, Méthode expérimentale 

Ajouter un commentaire

 
×